London HOWELL                                                                                   
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
                                        
                                                                                                            
                                                               
                                          
                     
                     
 
                  
            
                                    
               
                                                                                                                     
                              
                                                               
                           

Partagez|

London HOWELL

MessageSujet: London HOWELL Mar 30 Avr - 18:59






» - Papa, Papa, papa, PAPA, PAAAAAPAAAAA !

Tournant uniquement ses prunelles vers mes 1m08, celui-ci me lança d'une voix encore plus lasse que celle que Marilyn Manson aurait eu s'il avait eu à parler de Barbie :

-Que veux-tu, sale bête ?

Je tiens à préciser que le "sale bête" était chez mon père, un surnom qui se voulait affectif ; Aussi, je ne relevais pas cette énième preuve de la taille ridicule de son encéphale et répondait sur un ton calme.

-Pourquoi est ce que tu ne restes pas à la maison toute la journée, comme maman ?

Question stupide. Mais que voulez-vous, à 6 ans, comment se rendre compte de situations qu'on n'arrive toujours pas à comprendre à 45 ans ?

-Parce qu'elle ne travail pas, moi si. Et je te rappelle, ma petite, que si ce n'était pas le cas, tu n'aurais pas toutes ces jolies choses.

***

-Et je te rappelle, ma jolie, que si ce n'était pas le cas, tu n'aurais pas tout ça, d'accord ?

10 ans après et ça n'a toujours pas changé. Il était toujours infect. Le pire c'est que je commençais à devenir comme lui... Bon, d'accord, j'étais devenue comme lui depuis bien longtemps. Il faut dire que mon éducation n'y est pas pour rien. Depuis toute petite, je suis choyée par ma maman, et gâtée par mon papa. J'avais les plus belles robes, les plus beaux jouets et maman faisait tout pour que je puisse m'en servir dans le meilleur cadre possible. J'étais une véritable petite princesse, avec mon palais, mes sujets et tout l'or dont je pouvais avoir besoin.

-Mais tu ne PEUX pas y aller deux petites heures plus tard demain ? J'ai besoin de quelqu'un pour m'emmener en ville.

La décomposition totale de son faciès m'obligea à étouffer un rire. M'enfin bon. Après tout, ma demande était si surprenante que ça ? Il fallait que j'y sois pour l'école en plus ! En juillet, oui, parfaitement. Pourquoi ? Vous êtes pas très fut-fut hein... Ouais je le savais. Parce que j'étais collée. J'aurais certes pu y aller à pied... Mais bon, c'est plutôt fatiguant.

-Très bien, tu n'as qu'à appeler un taxi. Je te laisserais de quoi le payer dans l'entrée.

M'approchant de lui en sautillant, je me penchais et déposais mes lèvres sur son front, accompagnant ce geste d'un petit merci enjôleur. Parce que oui, je séduisais mes parents. Dans le sens non-incestueux du terme (Vous avez l'esprit mal tourné è__é). M'asseyant sur ses genoux, contente d'avoir eu ce que je voulais, j'ajoutais d'une voix mielleuse :

-Et pour le retour ?

***

Je ne dirais pas que j'ai eu une vie facile. Disons simplement qu'elle a probablement été moins dure que celle des autres. Fille de parents (osons le dire) riches, je ne manquais absolument de rien. L’Italie n'était déjà à ce moment là que mon vaste terrain de jeux. Curieuse de nature, après avoir exploré tous les coins et recoins de l'ile, je fus rapidement intéressée par d'autres pays. Mon exploration démarra dans un premier temps en l'Europe. La France, l'Angleterre, l'Espagne... Il n'y a pas (ou presque) un seul pays où je ne suis allée. Je passais plus de temps dans les airs que sur le sol. Évidement, mes études ne se plaçaient que très loin sur ma liste de priorités. J'avais grâce à mes voyages, développé une énorme connaissance des différentes cultures. Les différentes langues m'étaient presque devenues familières, je me sentais à l'aise dans n'importe quel endroit. Il faut dire que je voyageais seule, et que par conséquent, je devais me débrouiller seule. Trouvant une attache là où j'allais, mes parents bouclait tout l'administratif et me laissait dans les avions, conscients qu'au final j'allais pouvoir faire ce que je voulais une fois partie.

***

J'avais passé quasiment 6 ans de ma vie à voyager et, il faut bien le reconnaitre, je n'excellais dans aucun autre domaine. Mon niveau scolaire était catastrophique, au plus grand désespoir des conseillers que mes parents engageaient de temps à autres pour jauger le tragique de la situation.

Au printemps de mes 16 ans, après avoir posé mes pieds un petit peu partout, mes parents me proposèrent de me remettre à niveau dans un pensionnat. Réticente, je réussis à gagner une année sur ma terre natale, à travailler seule du mieux que je pouvais pour revenir à un niveau correct. Hélas, mes « efforts » fut vains.
Une énième bataille (à propos de mon avenir) avec mes parents et je m’envolais pour l’inconnu. J'avais perdu la guerre, et bizarrement pour la première fois, le siège en première classe avait un gout amer.

❝ HOWELL &LONDON






Elle est infecte, divinement détestable. Elle se fiche des autres, de leurs sentiments. Tout ce qui compte à ses yeux se résume bien rapidement : c'est elle. Hautaine et froide, elle ne laisse que transparaitre ses envies sur ses traits. Et parlons-en, de ses envies, parties (si ce n'est ensemble) à part entière de son être. Certains pourraient la qualifier de petite peste, de gosse de riche. Ce n'est pas tant qu'ils aient raison qui froisse la jeune blonde, c'est qu'ils osent le lui dire. Madame est aguicheuse, madame sait se faire désirer et madame en joue. Elle ne le fait pas pour les autres, pour une réputation, pour un statut : Égoïste, tout ce qu'elle obtient en usant de son charme, elle le fait pour elle et elle seule. Le plus surprenant dans tout ça c'est que personne ne s'en doute. Elle cache bien son jeu, la petite. 1m29, aux dernières nouvelles. C'est à cette hauteur qu'est tiré le dernier trait, sur le frigo familiale. 9 ans. Ça remonte à si loin que ça ? "Et tu n'as pas grandi depuis ? - Vous en avez d'autres des questions dans le genre ? Ce n'est pas parce qu'on ne fête plus ses anniversaires qu'on ne vieilli pas, à ce que je sache." Petite, oui, madame est restée petite. De petite fille elle est passée à petite femme. "De toute façon, tout ce qui est petit est mignon, n'est ce pas ?".

Pour finir notre tableau, parlons d'un point des plus capital (et c’est le cas de le dire) : L'argent. Issue d'une famille aisée, habituée au luxe et à l'opulence, tout l'or du monde ne saurait combler cette femme. Dicté par sa cupidité, son comportement peut passer d'un pôle à un autre pour ne serais-ce qu'un petit bijou. Et qui pourrait la blâmer pour ça ? N'est-elle pas ravissante, couverte d'or et d'argent, de pierre plus précieuse que l'eau dans les pays Africain ? Voudriez-vous donc provoquer la frustration dans ce petit corps, voir la douleur tordre les traits doux et gracieux de son visage enfantin ? Négatif, assurément. Et puis, qui vous dit qu'elle laisserait percevoir ne serait-ce que l'once d'une déconcertante, d'une faiblesse ? Non, London n'est pas comme ça, quand elle veut quelque chose, elle l'a. Quel qu'en soit le prix, quelles qu'en soit les conséquences.

Vous vous douterez bien que lorsqu'elle rejoins un nouvel environnement, son intégration pose quelques problèmes. Madame à beau être relativement sage et bien élevée lorsque c'est requis, elle n'attire pas la sympathie. Étrange ? Non. Elle a toujours vécu dans un monde ou tout lui était donné sans qu'elle fasse le moindre effort. Même en usant de la plus grande des politesse, elle n'a pas le même savoir vivre que les autres.

Âge; 17 ans
Nationalité; Italienne
Orientation; Hétérosexuelle
Profession; Étudiante

ㅡ RP
Âge: 19 ans
Pseudo: Sophie
Comment as-tu découvert le forum ? On m'a donné le lien et corruptionnée.

ㅡ HRP
MessageSujet: Re: London HOWELL Mar 30 Avr - 20:22


« TU ES VALIDE(E) ! »
Bienvenue et félicitation! Eh bien, qu'avons-nous là? Une jolie demoiselle qui aura assurément sa place chez les VELENO !

Tu peux dès à présent courir dans les champs remplis de fleurs de Falcone. Mais avant, n'oublie pas de faire quelques trucs;
    ❖ Comme le Listing, afin de garder ton avatar.
    ❖ Faire ta demande de points, afin de mener ton groupe à la victoire !
    ❖ Tu dois également répertorier tes connaissances ici, pour bien montrer ta popularité. ; D
    ❖ Et si tu t'ennuies, rejoins-nous sur la grande chat box, au cas où si la petite te pose problème.

Bien, j'espère que ces liens te seront utiles. Des nouveautés vont certainement arriver avec le temps, il faut juste être patient ou bien passer un peu de temps dans le flood, ça peut être sympa également.

Bon rp et amuse-toi bien parmi-nous ! ♥

London HOWELL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [JOB] The Third Floor LONDON
» [JOB] Senior Comp Nuke - London
» [London] comp 3 jours de boulot /Creativity Media
» LONDON FANTASY + fiche d'identité
» [JOB] Walt Disney recrute (13 juin) à Paris et (15 juin) à London

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PERSONNAGES :: QUI ÊTES VOUS ? :: Fiches validées Ϟ Welcome-
Si vous souhaitez y participer;

Blue note ▬ Bonnie

Que la fête commence ▬ Charlie

Et si je fouinais un peu ▬ London

Quand l'alcool s'en mêle ▬ Aria

On ne choisit pas un livre ▬ Bianca

Le journal !