Il pleut des cordes, et tu pense encore à te foutre sous la flotte ?                                                                                    
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
                                        
                                                                                                            
                                                               
                                          
                     
                     
 
                  
            
                                    
               
                                                                                                                     
                              
                                                               
                           

Partagez|

Il pleut des cordes, et tu pense encore à te foutre sous la flotte ?

Invité
MessageSujet: Il pleut des cordes, et tu pense encore à te foutre sous la flotte ? Ven 3 Mai - 23:24


❝Il pleut des cordes dehors, et tu pense encore à te foutre au milieu de la flotte ?



Normalement, ça n'était pas un peu de pluie qui arrêtait Morgan, lorsqu'il s'agissait de s'entraîner. Mais là, il s'agissait de véritables trombes d'eau qui s'abattaient du ciel en traits acérés, et le vent s'apparentait à un début de tempête. Les énormes nuages noirs qui continuaient de s'amasser dans le ciel annonçaient un orage, et l'américain expatrié n'avait pas vraiment envie de rester deux heures là-dessous.

C'est ainsi que, contrairement à son habitude, il se dirigea vers le complexe sportif de l'établissement.
Ses pas le menèrent vers le gymnase, mais il se rendit vite compte qu'à cette heure, juste après la fin des cours, il était prit d'assaut par les élèves qui voulaient s'entretenir ou se vider la tête entre les cours.

Il allait se résoudre à aller s'entraîner dans une salle vide de l'aile délabrée lorsqu'une idée le traversa.

La piscine.

Peu nombreux étaient les élèves à Falcone à pratiquer la natation comme sport de prédilection, et, si elle était bondée durant les beaux jours, elle devait être déserte en ce moment même. Elle était grande, et il y avait beaucoup d'espace autour des bassins, largement assez pour s'entraîner.

Wolfy reprit donc son sac de sport sur l'épaule et se rua vers le bâtiment. Ce qui ne l'empêcha pas, bien sûr, de finir trempé avant d'avoir fait un tiers du chemin.

Il s’égoutta un peu dans l'entrée avant de se diriger vers les cabines d'un pas tranquille. Sur le chemin, il croisa un distributeur qui vendait des maillots de bain, et s'en acheta un. Il n'avait pas l'intention de plonger, mais les abords de la piscines étaient peut-être glissants, mieux valait être prévoyant.

Deux minutes plus tard, il entrait dans la salle principale, vêtu d'un jogging noir informe et pieds nus. Il avait également prit avec lui de quoi se doucher, détestant rester couvert de sueur après un entraînement, et une chaîne Hi-Fi portative avec la clé USB contenant tous ses MP3, qu'il connaissait par coeur. D'habitude il s'entraînait avec un casque, mais il n'avait pas tellement l'intention de garder sur lui du matériel électronique quand il y avait autant d'eau autour de lui.

Avant de la lancer, il vérifia tout de même qu'il était bien seul. Il l'était, du moins il n'y avait personne autour du bassin ni à la surface de l'eau. Sans autre forme de procès, il installa sa chaîne dans un coin, choisit une piste et commença son échauffement. La musique était forte, mais pas assourdissante, il serait en théorie capable d'entendre l'arrivée d'autres personnes.

Il se rendit vite compte que la piscine n'était pas l'endroit rêvé pour faire un autre sport que celui initialement prévu : il faisait trop chaud, l'odeur le rendait malade et lui faisait tourner la tête, et il avait l'impression perpétuelle qu'il y avait un brouillard dans la pièce. Mais il avait connu des conditions bien pires, et il préférait de loin ça plutôt que de s'entraîner dehors. Pour appuyer ses pensées, un coup de tonnerre retentit à cet instant, et la pluie redoubla, tapant encore plus fort contre le dôme transparent qui servait de plafond. Même si les lumières étaient allumées, on aurait dit qu'il faisait nuit.
MessageSujet: Re: Il pleut des cordes, et tu pense encore à te foutre sous la flotte ? Sam 4 Mai - 13:45


Toujours quelqu’un pour me déranger…

L’eau. J’adore l’eau, j’adore être dans l’eau, j’aime même la pluie. Si c’était possible, je passerais le plus clair de mes journées dans cette piscine, mais bon, je finirais tout boursouflé, comme un cadavre de noyé, et ce ne serait pas vraiment beau à voir. J’aime m’entraîner, nager de longues heures jusqu’à ne plus avoir de souffle, avant de m’allonger au bord de la piscine pour piquer un petit somme. Dangereux ? Peut-être, mais bon, si quelqu’un me pousse dans l’eau, le choc me réveillera de toute façon. Et en parlant de pratiques dangereuses, j’ai aussi la mauvaise manie de m’entraîner à l’apnée, seul, dans le grand bassin. Oui, bon, je sais, si je tombe dans les vapes, c’en est finis pour moi, mais il faut croire que ça ne m’effraie pas plus que ça. Et puis être en apnée, sous l’eau, avec mes lunettes de nage pour pouvoir ouvrir les yeux et observer l’eau bouger au-dessus de moi, c’est plus fort que tout, ça m’apaise, ça me calme, je me détends, je pourrais presque m’endormir…et crever là.

Sauf qu’aujourd’hui voilà, alors que j’étais tranquillement assis en tailleur au fond du bassin, fixant ma montre waterproof ainsi que le chronomètre précédemment déclenché (car détente mise à part, je surveille minutieusement mes progrès), un bourdonnement sourd commença à venir me troubler. Un espèce de son distordu, traversant difficilement l’eau jusqu’à mes oreilles et qui me déconcentre totalement… Je fronce les sourcils, arrête le chrono en mémorisant son résultat, et remonte lentement à la surface, tel un prédateur énervé, et une fois la tête hors de l’eau, ce vacarme musical m’agresse les tympans, m’arrachant un léger gémissement d’agacement.

Je sors de l’eau, remettant légèrement mon maillot en place (Vous savez, les nageurs ont ces espèces de combinaisons de nage ridiculement moulantes ? Plutôt mourir, je trouve ça extrêmement laid, et même si ce n’est guère mieux au niveau de l’esthétique, moi, je préfère le slip de bain) et marche jusqu’au banc sans prêter attention au brun qui semble s’entraîner, non loin de là. Je reste debout, m’essuie le visage avec ma serviette avant de boire longuement à ma bouteille d’eau, pour finalement tourner la tête vers lui, froidement, et laisser échapper un « Bruyant. » de reproche.

Je m’assieds finalement sur le banc, détaillant mon camarade…. Je ne le connais pas, je ne l’ai jamais vu, ce n’est certainement pas un Stupro, mais après tout, avec le peu de lumière dans la pièce, je n’y voyais pas grand-chose, peut-être faisais-je erreur. Je soupire avant de lever les yeux pour admirer la pluie tomber sur le dôme, c’est vraiment beau quand on sait l’apprécier, et puis avec les lumières de la piscine, le reflet de l’eau n’en est que plus agréable. Mais l’air ambiant me pèse, habitué à la température de l’eau, il fait bien trop chaud ici… Je me relève, fixant toujours froidement mon camarade, et viens me glisser dans l’eau, restant cependant accoudé au rebord de la piscine pour l’observer. Quoi, je m’ennuie voilà tout.

Invité
MessageSujet: Re: Il pleut des cordes, et tu pense encore à te foutre sous la flotte ? Sam 4 Mai - 16:40


❝Pas moyen d'être seul...



Morgan fut surpris d'entendre quelqu'un sortir de l'eau. Il pensait vraiment être seul. Il s'arrêta net avant de se retourner pour voir qui il avait interrompu. Il n'avait pas rêvé, le blond en face de lui sortait vraiment du bassin. Il devait être sous l'eau quand il avait regardé. Sacré poisson, vu le temps qu'il avait passé là-dessous avant de remonter.

Pour toute réponse au "Bruyant" de l'autre occupant de la piscine, Wolfy baissa la musique de quelques crans, la laissant juste assez forte pour l'entendre encore par-dessus le bruit de la pluie, puis reprit son entraînement comme si de rien n'était.

Mais ça ne dura pas longtemps; le regard insistant du blond _ un élève, certainement, mais pas un qu'il connaissait _ sur sa nuque lui pesait, et avec son mal de crâne qui débutait il avait du mal à rester concentré. Il se retourna pour constater que l'autre était retourné dans la piscine. Et que, effectivement, il avait les yeux rivé sur lui.

"Et ça t'arrive souvent d'essayer de te faire pousser des branchies tout seul ici ? "

Une façon comme une autre de dire "tu m'as surpris". Et puis, Morgan n'y connaissait pas grand-chose en natation, mais ça devait être plutôt risqué de rester sous l'eau aussi longtemps sans personne, non ?

La piste se termina dans son dos, et Morgan se reconcentra sur la musique. Il avait toujours un échauffement à faire, et tant qu'on ne l'avait pas explicitement poussé dehors, il comptait bien le mener à bien. Il continua donc en silence, ne se laissant plus distraire par le blondinet derrière lui, qui devait de toutes façons avoir fini par retourner vaquer à ses propres occupations.

Les minutes passèrent, durant lesquelles les pistes s'enchaînèrent sans que le brun n'ait jeté un autre coup d'oeil au bassin. Mais au bout d'un moment, la chaleur prit le dessus, et il mit la musique sur pause d'un geste brusque, avant de se déshabiller pour ne garder que son bas de jogging noir informe et le maillot qu'il avait en-dessous. Il en profita pour boire à petites gorgées à la bouteille d'eau qu'il avait ramené. Toute cette flotte, par terre, dans le bassin et au-dessus de sa tête, lui avait donné soif.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il pleut des cordes, et tu pense encore à te foutre sous la flotte ?

Il pleut des cordes, et tu pense encore à te foutre sous la flotte ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» forum bloqué par pub ... ( je pense ).
» EDGE 800 - vous êtes contents?
» L'affichage de la carte disparaît en cours de navigation
» Challenge theme : une usine desaffectée - OGI - 3ds-photoshop
» LastActivityView : savoir qui a fait quoi sur votre ordinateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: EXTÉRIEUR :: Complexe sportif :: Piscine-
Si vous souhaitez y participer;

Blue note ▬ Bonnie

Que la fête commence ▬ Charlie

Et si je fouinais un peu ▬ London

Quand l'alcool s'en mêle ▬ Aria

On ne choisit pas un livre ▬ Bianca

Le journal !