.:: I never sleep, cause sleep is the cousin of death.. ::.                                                                                   
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
                                        
                                                                                                            
                                                               
                                          
                     
                     
 
                  
            
                                    
               
                                                                                                                     
                              
                                                               
                           

Partagez|

.:: I never sleep, cause sleep is the cousin of death.. ::.

MessageSujet: .:: I never sleep, cause sleep is the cousin of death.. ::. Lun 13 Mai - 21:22




    I keep one eye open like C-B-S.



    Tu peux voir une silhouette errer dans cette ville millénaire qu'est Rome. Cette ombre parmi les ombres n'est autre que moi. Passant de rue en rue inlassablement sans aucun chemin tracé. J’enchaînais simplement un pas devant l'autre sans aucune logique. J'allais simplement là où mes pas me menaient. Sans but. Les effets de la drogue circulant dans mes veines étaient à leurs paroxysmes. Ma perception du monde s'allongeait puis, se rétractait tandis que je perdais toute notion du temps. Chaque pas était plus dur à allonger que le précédent. Un véritable combat. Une véritable lutte contre cette addiction qui me rongeait lentement le corps.

    Le parc de la ville marquerait la finalité de mon périple. Je m'égarais avançant lentement sur les petits sentiers m'emplissant de la fraîcheur nocturne me délectant de cette sensation observant le ciel percé de la lueur bienveillante des étoiles. Je prenais place sur un large banc placé dans un coin isolé me permettant une large vision sur le lac. Je contemplais le reflet de la lune et des étoiles dans ce dernier. Alors que je m'extasiais de cette vision, me laissant aller à mes sombres pensées tandis que la fatigue m'envahissait.

    Qu'étais-je ? Rien. Un moins que rien souhaitant simplement jouer au plus malin avec des personnes lambda. Pourtant, je ne valais guère mieux qu'elle. Pourquoi perdais-je mon temps dans la drogue ? Pourquoi ne luttais-je donc pas contre mes différentes addictions ? Parce que je suis faible. Bien plus faible que tu ne l'imagine. J'étais perdu. Totalement. En un sens, les ténèbres de la nuit voilaient mon cœur et ce même lorsque le soleil éclatant prenait le pas sur la majestueuse lune. Mon cœur était plongé dans une nuit éternel cependant, la nuit la plus sombre n'a t-elle pas une fin lumineuse ?












Spoiler:
 



Better to starve than lose his innocence to earn his bread.

MessageSujet: Re: .:: I never sleep, cause sleep is the cousin of death.. ::. Mar 14 Mai - 22:20



BUT I'M ABOUT TO BREAK OUT
ABOUT TO BREAK OUT
I'M LIKE A CROOK TONIGHT

Soirée avec Heather, tranquille. Vous marchez dans Rome depuis un moment déjà, parlant de choses et d'autres; enfin, plutôt elle écrivant et toi lisant, mais vous aviez compris. Au bout d'une heure, vos pas vous mènent au parc. Vous y entrez sans faire attention, en plein dans votre exercice. C'est qu'elle essaye de t'apprendre le langage des signes depuis deux-trois jours, et tu dois avouer que ce n'est pas aussi facile que ça en a l'air. Parce qu'il suffit parfois que la paume de ta main soit tournée vers le ciel plutôt que le sol pour que tout le sens de ta phrase change ! C'est fou... Enfin, un peu comme la langue italienne : parfois tout se joue à une seule lettre.

Mais bon. Faut dire aussi que t'es un peu éméchée à cause de la petite virée en bar que vous avez faite : comme c'est le week-end et que tu vas dormir chez des amis -et donc pas au pensionnat-, bah... Tu t'es un peu laissée aller. Pas au point de raconter ta vie à la muette, non, mais assez pour que tu doives faire semblant d'être pompette. Bon, tu l'es légèrement, mais sur une échelle de 0 -sobre- à 10 -bourrée-, tu dois être au 4 -presque pompette- alors que tu fais croire que t'es au 6 -pompette joyeuse-. (Aucun commentaire sur mon échelle, elle est merveilleuse ok ?). Tu dois donc être un peu plus loquace que d'habitude et faire des choses que tu aurais évitées en temps normal. Comme par exemple t'asseoir à côté de ce mec sur ce banc. Ou lui poker la joue en souriant.

« Heeey, faut pas déprimer mec ! »

Tu le scrutes rapidement, remarquant alors qu'il n'a vraiment pas l'air très net. Merde. Bon; Au moindre geste déplacé, je le frappe et je me casse.
Pauvre Heather.
(c) eylika remix by Linka.

MessageSujet: Re: .:: I never sleep, cause sleep is the cousin of death.. ::. Mar 14 Mai - 23:10



Toi Heather, tu appréciais vraiment Bianca. Vraiment, vraiment, vraiment beaucoup. Si on regardait la blonde à travers tes yeux, on y voyait ta vision de la perfection: Une femme forte, belle et intelligente.

Parfois, la perfection se montrait distante avec toi, mais elle n'en quittait pas moins son excellence. Et cette en compagnie de cette parfaite là que tu avais le plaisir d'être.

Pour être disponible auprès de cette amie, tu avais mis de côté tes révisions. Dieu merci, tu demeurais être d'un naturel attentif en cours, et les dites révisions ne se faisait qu'à coup de relecture: Rien de bien important.

À Bianca, tu expliquais le langage des signes. Un autre moyen de communiquer que l'on t-a donné, même si tu l'avais toi même un peu oublié. La blonde te semblait un peu ailleurs; Tu mettais ça sur le compte des quelques verres que vous aviez bu auparavant.

Quelques...

En ce qui te concerne, tu n'en avais pris qu'un seul. Il faut dire que tu n'aimes pas l'alcool en général.

Déjà vous voilà dans le parc.
La nuit est tombée: C'est une nuit étoilée, une jolie nuit. Toi qui ponctuais tes enseignements de coup d'oeil discret au ciel fini par presque oublier la présence à tes côtés. Tu t'arrêtes un instant et prend le temps d'accorder un regard langoureux aux astres. Ça te fait sourire; C'est beau. Tu vins doucement saisir la croix religieuse qui se balançait à ton cou.

Puis tu te re-concentres sur Bianca. Elle est sur un banc, assise près d'un garçon qu'elle s'amuse à... Poker ? Tu n'y comprends pas grand chose - Et tu ne comprends jamais rien de toute façon - mais une question se fait une place dans ton esprit: Ces deux là se connaissent ?

Il te semble que oui.

Tu t'approches, toute près, et tu jettes un regard appuyé sur les manières de celui qui t'es totalement inconnu. Tu comprends vite - Très vite - que des trois veilleurs nocturnes de cette nuit là, tu es la plus sobre de tous.



Heather écrit en ❝ #4a4a4d
MessageSujet: Re: .:: I never sleep, cause sleep is the cousin of death.. ::. Mer 15 Mai - 18:06




    I keep one eye open like C-B-S.



    Des.. Personnes ..? Qu'est-ce qu'elles foutent là ? Tch. La nuit n'a que deux vocations ; il faut la fêter ou en profiter pour méditer. Seul. Je tentais de les identifier bien que leur visage ne me disait rien. Il me semblait ne les avoir jamais rencontré. Semblait. Pourquoi une certitude si vague ? Parce que ma vision n'était plus très claires.. Un sourire en coin, je ne comprenais rien à la situation. Pourquoi sourire ? C'est simple comme a plus b, on ne cherche pas les ennuis à une personne souriante. J'aimerais qu'elles s'en aillent ou plutôt, je le souhaitais ardemment.. Laissez moi seul..

    Les convaincre dans mon état reviendrait à observer des eunuques dans un combat de couilles.. Vous comprenez le délire ? Non ? Moi non plus. Une clope d'usine entre les lèvres, je tâtais mes poches à la recherche d'un briquet. Une fois que ma dose de nicotine fut allumé je l'inhalais. Pourquoi fumais-je dans l'instant ? Par envie ? Certainement pas. Pour me détendre ? En quelque sorte. Leur présence me stressait. Que voulait-elle de moi ? Je leur lançais un regard suspicieux. J’expirais la fumée mortelle puis, quelques mots dépassèrent ma pensée et réussirent à s'échapper de mes lèvres.

    Edward - « On ne t'a jamais dis de ne pas parler à un inconnu ..? »

    Cette phrase n'était pas très adapté. Effectivement, elles étaient largement capable de se débrouiller face à un sale type.. Surtout que j'étais dans un état qui m'interdisait la violence sous peine de me.. Ridiculiser sévèrement ? Je me reposais négligemment contre le banc songeant à comment les expulser.

    Edward - « Plus sérieusement, je une mauvais fréquentation vous savez ..? »

    De l'honnêteté maintenant ? C'était si rare en ce monde qu'il fallait le faire remarquer. Pourtant, dans cette situation, je n'étais pas le moins du monde crédible. Ce n'est pas avec ça que je réussirais à les faire fuir..

    Edward - « D'ailleurs, vous êtes qui ..? »










Better to starve than lose his innocence to earn his bread.

MessageSujet: Re: .:: I never sleep, cause sleep is the cousin of death.. ::. Ven 17 Mai - 20:17



MON AMOUR QUAND TU TIRES
QUAND TU FAIS BRULER L'OXYGENE
QUAND TU FAIS DU BIEN DANS LA VEINE
QUAND TU CONSOMMES ET TU CONSUMMES

En parlant de la "louve", tu vois la muette s'approcher de vous. Tu lui souris afin de la rassurer avant de reporter ton regard sur le garçon à côté de vous. Un Icidio il te semble, mais, peut-être que tu te trompes. Sûrement pas un Stupro ou un Venelo en tout cas, ça, tu le saurais sinon.

Hm... Pas très recommandé tout ça. Tu fronces un peu les sourcils quand tu le vois s'allumer une clope; c'est qu'il donne pourtant l'air d'être déjà bien dans les vapes. Puis, en voyant son regard méfiant, tu ne peux t'empêche de faire réapparaitre ton sourire. Monsieur aurait-il peur de vous ?..

    « On ne t'a jamais dis de ne pas parler à un inconnu ..? »


Tu ris légèrement. Vu son état, vous n'avez pas à vous inquiéter. Même Heather seule aurait pu venir lui faire la causette. Enfin, pas sûr qu'il aurait réussi à lire vu ses yeux explosés, mais vous avez compris ce que je voulais dire.

    « Plus sérieusement, je une mauvais fréquentation vous savez ..?
    - Je une ?! ... Nous eux ? »


Tu te moques gentiment, sa phrase n'ayant aucun sens. Il est vraiment bien pété. C'est... Une bonne chose. Parce que sa tête te dit quand même un petit truc... Et peut-être que si t'arrives à mettre un nom sur sa tête, tu pourra t'amuser un peu -et jouer ton rôle de Stupro. Ça serait plutôt pas mal comme soirée.

    « D'ailleurs, vous êtes qui ..? »


Oh ! Mais c'est que tu aurais oublié la politesse ? Comme c'est maaal, Bianca. Mais il peut toujours se gratter pour avoir vos prénoms -à tous les coups il ne se souviendra même plus de la soirée, alors autant jouer un peu, non ? Te tournant vers Heather sans faire plus attention au fumeur, tu lui fais le signe signifiant "jouer" avant de poser ton index sur tes lèvres. Un petit message télépathique pour la route ? C'est paradoxal, mais tu lui demandes de se taire; bon en réalité de ne pas réagir quand tu répondras, mais elle devrait comprendre. Tu te repositionnes ensuite vers le brun avant de lui prendre doucement sa clope avec un grand sourire.

    « Ooh, va pas t'abimer plus que ça, dude, t'as déjà l'air bien stone. Et nous c'est Liz et Rachel. Ravie de te rencontrer ! C'est quoi ton nom à toi ? »


En espérant qu'il ait encore assez de neurones non-endommagés pour te comprendre.
Krr krr krr.
(c) eylika remix by Linka.

MessageSujet: Re: .:: I never sleep, cause sleep is the cousin of death.. ::. Sam 18 Mai - 0:33



Le jeune garçon ne te faisait plus si peur, petite Heather. Tu le voyais comme un perdu, et ça t'intriguait autant que ça t'amusait. Il semblait bien trop exténué pour bouger activement. Tu te rapprochas un peu, bien plus confiante qu'auparavant. C'était en partie grâce au gentil sourire que Bianca t'a fait.

D'ailleurs, Bianca se retourne vers toi un instant, et te dis... Que tu as quelque chose sur les lèvres ?

Ça alors, tu n'as pas mangé grand chose aujourd'hui, pourtant. Te voilà en train de frotter activement ta bouche pendant quelques secondes. Mais il n'y a rien. Ah, cette Bianca, elle a vraiment trop bu pour cette fois.

Elle va même jusqu'à se tromper dans vos prénoms, la petite nature. La prochaine fois, tu devras vraiment surveiller ce qu'elle boit. Pour rattraper cette petite erreur, tu écris rapidement sur ton carnet

Elle a un peu trop bu, excusez là. Moi, c'est Heather.

Ton honnêteté risque de t'apporter bien des malheurs; Tu le sais, mais ça n'a aucune importance à tes yeux. Tu ne considères pas l'étranger comme une menace, d'une quelcquonque façon que ce soit.

Je crois que vous avez exagéré vous aussi.



Heather écrit en ❝ #4a4a4d
MessageSujet: Re: .:: I never sleep, cause sleep is the cousin of death.. ::. Dim 19 Mai - 19:38





    I keep one eye open like C-B-S.



    Ma.. Tête.. Une douleur absolument abominable me fendait la tête.. Tch.. Si seulement elle pouvait cesser.. Cesse ! Je reposais mon visage entre mes mains attendant patiemment que la douleur s'estompe. Des migraines maintenant.. C'est nouveau et plutôt.. Violent. Un effet secondaire du à un excès ? Qui sait. Une fois que j'eus repris mes esprits, je les observais tour à tour. Ces gamines vont me taper sur le système. Elles ne vont pas jouer avec moi. C'est totalement inacceptable.

    Une fausse identité. Elles se foutent de ma gueule ou bien ..? Tch. Elles veulent jouer. Bien. Tandis que je m'ébouriffais les cheveux encore trempé sur à la baignade forcé que m'avait offerte Jason, je songeais à quelle réaction adopter. Ma tête me faisait encore horriblement souffrir si bien que je ne fis pas bien attention aux paroles que je prononçais.

    « Moi c'est Jason. Et ça, c'est à moi. »

    Je lui retirais la cigarette des mains ; égoïste ? Certainement. Pourquoi partager avec une inconnue qui ne souhaite qu'une chose, se moquer de vous ? Se rend t-elle compte qu'un jeu peut rapidement tourner au cauchemar lorsque l'on ne sait pas réagir à toutes les situations ?

    D'une main, j'attrapais son visage et le tournais vers moi. Je la fixais droit dans les yeux me demandant que faire à présent. L'embrasser ? Pourquoi pas. Quoi que, je n'en ai pas spécialement envie. Merde. J'me suis mis dans une situation assez chiante. Je suis assez con, je dois bien l'avouer. Je lui lançais un petit sourire mauvais et repris la parole. Cette "Liz" me frappera t-elle ?

    « Regarde toi. Toi et ton amie êtes encore bien trop jeune pour profiter ainsi de la nuit. »










Better to starve than lose his innocence to earn his bread.

MessageSujet: Re: .:: I never sleep, cause sleep is the cousin of death.. ::. Dim 19 Mai - 22:09



ILS ONT LES YEUX DES TROP AVIDES
ET PUIS LA FORCE DES FRAGILES

Ah, tu as bien eu raison de lui prendre sa cigarette : le voilà qui a l'air d'avoir une migraine. A moins que ce ne soit toi qui lui fasse cet effet ? Hahaha, ça serait le pied. Disons alors que c'est toi qui le torture ainsi. ... Ça te plait. Et comme il ne te voit pas, tu te permets un sourire en coin.

Ceci dit, même quand il relève la tête tu souris. Après tout, t'es censée être une gentille ! Alors sourions ! Tu regardes cependant Heather avancer son calepin de façon inquiétante devant le jeune homme. Oh la, oh la, qu'est-ce que tu fais toi ?! Tu continues de sourire comme si de rien n'était, mais t'aimerais quand même savoir ce qu'elle a pu lui écrire. Candide comme elle est en fait, elle pourrait bien faire foirer ton plan. Hm...

    « Moi c'est Jason. Et ça, c'est à moi. »


Oh, mais comme monsieur ment ! Qu'il est possessif ! C'est bon, c'est pas comme si tu lui avais fumé sa clope : tu lui as juste prit. Et le coup du Jason, il fera ça à quelqu'un d'autre : à part Knowles, tu ne connais aucun autre type ayant ce prénom au sein de Falcone. Donc, pour qu'il ne te dises pas sa véritable identité... C'est Heather qui as du lui dire que vous ne vous appeliez pas comme ça. ... Bravo. Tu soupires nonchalamment en glissant ton regard sur lui. Il est plutôt pas mal sinon. Pas vraiment ton genre, mais potable.

Malheureusement, à peine reposes-tu les yeux sur son visage qu'il te bloque la mâchoire d'un main. Allons bon ! Il pense t'effrayer peut-être ? Ça te fait rire doucement. Surtout que, vu qu'il ne se précipite pas sur toi pour t'embrasser ou te foutre un coup de boule, ça veut dire qu'il ne sait pas quoi faire. Aurais-tu à faire à un amateur ?.. Un amateur qui essaye de t'intimider un peu trop tard en plus ?..

    « Regarde toi. Toi et ton amie êtes encore bien trop jeune pour profiter ainsi de la nuit. »


... Ok. Tu essayes de t'en empêcher, mais c'est plus fort que toi : tu ris. Parce qu'il se fout de la gueule de qui là ? T'as bientôt dix-neuf ans ! Et lui on dirait un gamin de dix-sept qui vient de quitter papa-maman ! C'est l'hôpital qui se fout de la charité - le jeune qui veut se la jouer vieux dur. Tu poses l'une de tes mains près du poignet de celle qui te retient avant de planter tes yeux pétillants dans les siens - un peu ternes.

    « Oh mais, Jason, comme tu as raison. Tu vas prendre soin de nous alors, et nous escorter jusque chez nous ? »


Ok, je ne dis pas pour Heather, mais toi... Hahahahaha. Qu'est-ce qu'il va répliquer à ça, hein ?
Il ne sait vraiment pas qui tu es.
(c) eylika remix by Linka.

MessageSujet: Re: .:: I never sleep, cause sleep is the cousin of death.. ::. Jeu 30 Mai - 18:06



Tu ne t’inquiétais pas. Avec Bianca, tu te sentais en sécurité, et la confiance que tu lui portais était légitime d'après toi: Elle savait très bien ce qu'elle faisait. Alors, lorsque l'inconnu se rapprocha d'elle, tu ne bougeas pas d'un millimètre, regardant la scène d'un oeil extérieur. Tu te promis tout de même à toi même qu'au moindre geste déplacé envers la blonde, tu accourrais.

Et tu avais raison: Bianca reprit fort vite la situation en main, proposant au garçon de vous raccompagner. Tu ne trahis pas une émotion, te contentant d'hausser les épaules, feignant l’indifférence. Si Bianca souhaitait un amour d'un soir, c'était son choix. Dans la mesure où tu n'étais pas dans la chambre évidemment. Ou dans celle d'à côté. Ou dans le couloir.

Moi, ça ne me déranges pas.



Heather écrit en ❝ #4a4a4d
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: .:: I never sleep, cause sleep is the cousin of death.. ::.

.:: I never sleep, cause sleep is the cousin of death.. ::.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» SUTTON + lately, i've been losing sleep
» Ajout de Kingdom Hearts II Final Mix
» Vasa.mena (cousin de l'écrevisse)
» [Votes] Petit Papa Noël...
» Zicoz, cousin de Zicos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ROME :: La città :: PARC PUBLIC-
Si vous souhaitez y participer;

Blue note ▬ Bonnie

Que la fête commence ▬ Charlie

Et si je fouinais un peu ▬ London

Quand l'alcool s'en mêle ▬ Aria

On ne choisit pas un livre ▬ Bianca

Le journal !