Between love and hate... ▬ PV Francesco Feliciano                                                                                   
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
                                        
                                                                                                            
                                                               
                                          
                     
                     
 
                  
            
                                    
               
                                                                                                                     
                              
                                                               
                           

Partagez|

Between love and hate... ▬ PV Francesco Feliciano

MessageSujet: Between love and hate... ▬ PV Francesco Feliciano Lun 20 Mai - 23:13



diplomate dans l'âme
Ailee adorait les jeux de pouvoir.
Ces distractions impies qui couplaient la perversion des bacchanales à l'ivresse de l'ambroisie. Un plaisir simple, un plaisir coupable, une caresse hypocrite, un sourire en catimini. Elle aimait sentir l'autre ployé sous le poids de son regard. Chelsea avait un regard doux et amer, dans lequel elle aimait se perdre. Un mal être latent qu'elle avait su entretenir avec savoir faire. C'est une danse insolite qui s'apprend avec le vice. C'est sale et disgracieux, un peu comme une injure crachée au visage de l'immaculé conception. C'est un péché mortel, et une douce addiction.
Mais elle s'y abandonnait, Ailee. Elle accueillait l'outrage à bras ouvert et s'y lovait avec complaisance.
Elle s'étire avec langueur, sans tenir compte du visage torturé de la Veleno. Princesse est égoïste, princesse est égocentrée. Elle a les yeux caressant; les gestes tendres et les promesses faciles. Ailee, elle peut être vote amie comme votre confidente. Un pilier inébranlable de votre modeste existence avec le cœur sur la main et la tranquille assurance des innocents. Seulement, madame n'admettait pas la trahison. Elle vous voulait soumis et dévoués. Elle fredonne, caresse la joue tendue du bout des doigts. Aucune excuse ne peut la contenter, face à un affront quelconque. Et ça, la rousse allait l'apprendre à ses dépends.
Elle ne souhaiterait pas fautée une seconde fois.

▬ Tu m'as terriblement déçue Cheals'.

Elle l'avait déçue parce qu'elle s'était détournée d'elle. Elle l'avait renié parce que, malgré son regard trop doux et ses yeux trop brillants, elle lui avait mentit. Elle lui avait plantée un couteau dans le dos, comme elle même l'avait fait auparavant, comme tout le monde l'aurait fait à sa place. Elle avait trahit le simulacre de confiance que lui accordait la blonde, et avait maintenant une dette envers elle. Ailee, détestable Ailee. Chérie vous attend toujours au tournant, chérie fait toujours en sorte d'avoir le dernier mot.

▬ A-Ai-
▬ Tu ne sais toujours pas nagé, n'est-ce pas?

Liée à elle.
Envers et contre tout.
Dépendant d'elle.
Jusqu'à ce que la mort vous sépare.
Ailee et ses cheveux blonds. Ailee et ses yeux trop bleus. Ailee, qui lui attrape la main et la pousse dans l'eau, laissant le temps à la demoiselle de pleinement réaliser ce qui était entrain de lui arriver. Avant de la lâcher. Cris son nom. Elle finira peut être par se montrer clémente et à te ramener sur la berge.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
MessageSujet: Re: Between love and hate... ▬ PV Francesco Feliciano Sam 25 Mai - 11:27

Between love and hate...
PRIVE ||| Ailee K. Rayans


Les cours de Piscine qu'il donnait aux Icidio étaient plus que satisfaisant pour le professeur de sport qu'était Francesco. Certains prenaient très au sérieux ses entrainement quasi militaires qui les préparaient à un avenir complexe et éprouvant. Eux qui avaient beaucoup à faire physiquement étaient encore plus dépassés par les épreuves qu'il pouvait leur donner et cette semaine, c'était l'Apnée. Ce n'était pas aisé de savoir respirer sous l'eau, mais certains d'entre eux s'en sortaient mieux que les autres. Il fallait dire que certaines personnes ne se sentaient pas comme des poissons dans l'eau … mais plutôt comme une vache dans les airs. Ils n'étaient pas du tout à leur aises et pouvaient même paniquer. Il devait donc être plus dur et légèrement... diplomatique avec eux pour les aider dans cette épreuve, car s'ils désiraient devenir de bon soldats, ils n'avaient pas le choix. Ils devraient vaincre cette peur de mettre la tête sous l'eau sans quoi, ils pourraient devenir des boulets pour leurs coéquipiers dans un avenir très proche.

Prévoyant, Francesco se rendit à la piscine avant que les nouveaux cours ne commencent après la pause déjeuner. Ayant reçu un entrainement assez rude, il n'avait point besoin de manger ses trois repas par jours et parfois, pour garder la forme et faisait lui même de l'exercice dans son coin et aujourd'hui il ferait des longueurs et autres exercices pour maintenir son physique d’athlète. Clope au bec comme à son habitude il remarqua rapidement les deux personnes se trouvant au bord du bassin et il s'approcha pour aller leur demander ce qu'elles faisaient la et que ce n'était pas un endroit pour discuter entre les cours. Alors qu'il n'était pas bien loin, il vit l'une des demoiselles pousser l'autre dans l'eau... Surpris, mais n'en faisant rien, il fit les derniers pas qui le mena jusqu'à la charmante et avec un sourire machiavélique, il lui donna un magnifique coup de pied dans les fesses pour l'envoyer dans l'eau comme elle venait de le faire pour l'autre jeune femme. « Deux pour le prix d'une ! » Le coup l'avait envoyé un peu plus loin que l'autre qui semblait avoir des difficultés.

Elle éclaboussait dans tous les sens et apparemment, au vu des petits cris qu'elle pouvait lancer, elle ne savait pas du tout nager. [color=#8B4513]« Qui m'a donné des élèves pareils ? » Se mettant à genoux sur le bord de la piscine, il tendit le bras et avec rapidité, attrapa une main qui passait pas la pour la sortir avec force de l'eau. La pauvre avait bu la tassa et eu du mal à s'en remettre. La pauvre, elle était toute trempée et avait mouillée la clope du professeur qui jura avec force avant de se redresser pour s'en prendre une nouvelle. « Toi la, sors d'ici et va cracher tes poumons plus loin. Va te changer parce qu'on voit tout avec ta tenue blanche... » S'en était indécent ! Totalement ! Il en ferait bien son petit casse croute, mais il y avait encore l'autre demoiselle. « Et toi la... Tu as quelque chose à dire pour ta défense ? » Il s'alluma sa cigarette et regarda la demoiselle qui était toujours dans l'eau. Pourquoi avait elle poussée une fille qui ne semblait vraiment pas savoir nager. Il allait éclaircir rapidement toute cette affaire parce qu'il n'avait pas le temps pour ce genre de choses !




MessageSujet: Re: Between love and hate... ▬ PV Francesco Feliciano Mar 28 Mai - 1:02



on sourit avec les yeux mais jamais avec les lèvres
Bloques tout. Ne t'affoles pas.
Une exclamation surprise n'a pas le temps de franchir ses lèvres. Un peu décontenancée, complètement prise au dépourvue. Elle voudrait bien battre des bras, et avec une agilité féline introuvable chez les bipèdes, se remettre sur ses deux pieds. Et pourtant, mère nature en a décidée autrement. Elle se contente de céder à la chute, bras tendu vers l'avant. Il est étonnant de voir à quel point lâché prise est beaucoup plus difficile que de lutter contre l'inéluctable. Alors, elle se tomber dans l'eau, se donnant même l'élan pour ne pas essuyer un plat douloureux, avant de battre des jambes pour remontée à la surface.

▬ Toi la, sors d'ici et va cracher tes poumons plus loin. Va te changer parce qu'on voit tout avec ta tenue blanche...

Elle prend appui sur le rebord, retire d'un geste ample l'élastique qui retient sa chevelure blonde, y plonge ses doigts, lèves les yeux vers le visage défait de la rousse, sourit d'un air presque maternelle. Il n'y a rien à dire. Rien à avouer. La vérité semble si improbable, honteuse. Il ne s'est rien passé. Pas de noyade. Pas de pression. Et les mots de la blonde, ces mots cailloux qui blessent et lapides leurs cibles, s'évanouissent comme un nuage de bué dans son regard. Ces petits blâmes sont là, tangible avec la même acuité, séquestré par cette honte inavouable que seule peu apporter la déchéance.

▬ Merci monsieur...

Elle lui lâche son remerciement, du bout des lèvres, entre deux halètements; par crainte de perdre le contrôle, ou dans un sursaut de fierté toute aristocrate. Elle s'éloigne lentement, promène son regard sur les deux personnes restantes. Et dans une dernière révérence, pas vraiment respectueuse, pas vraiment licencieuse, foudroie la blonde du regard, et quitte le complexe sportif d'un pas rapide et cadencé. Un soupir. Le temps de remettre de l'ordre dans ses idées. Puis Ailee le regarde, d'un coup. Le souffle haché, elle le dévisage quelques secondes, avant de lâcher un grognement insatisfait, et rejeter ses cheveux en arrières. Un prof', à n'en pas douté.

▬ Et toi la... Tu as quelque chose à dire pour ta défense ?

Elle pense à sa situation, à ses actes. A leurs conséquences. A son indifférence. Au jeu qu'elle se plaisait à perpétué. Aux tortures morales et psychique qui en résultait. Avec nonchalance. Avec complaisance.

▬ Pardonnez moi mon père parce que j'ai pêchée...

Ailee se fichait de tout et de tout le monde. Elle était une petite bourgeoise avec un joli minois, une garce au sourire enjôleur et aux mots tentateurs. Une salope. Pas du corps mais de l'âme. Victime et bourreau toute à la fois.

▬ Non pas par méchanceté mais par simple naïveté...

S'entendait-elle seulement parlée? Oui, mais elle maniait les mots à sa sauce, les agençait selon sa propre convenance.
Ailee, elle mentait comme une arracheuse de dent et avec un putain de sourire en prime.

▬ Je regrette sincèrement mes péchés mais mon père...

D'un geste désinvolte, elle prend appui sur le bord, incline son buste vers l'avant, se laisse glissé dans l'eau cristalline. Les bras grand écartés et les yeux braqué sur le plafond ouvragé. Parce que c'est ça aussi, Ailee. Quelque chose d'incompréhensible, de changeant, une esquisse entamée, un peu bâclée. Un petit quelque chose d'impulsif, de sauvage, d'irréfléchi. Ailee était l'héroïne de son propre film.

▬ Mes confessions ne vont qu'à Dieu et c'est à lui que je les soumettrai.

Un sourire en coin, et la blonde s'éloignait du bord.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
MessageSujet: Re: Between love and hate... ▬ PV Francesco Feliciano Mer 29 Mai - 16:00

Between love and hate...
PRIVE ||| Ailee K. Rayans


La petite demoiselle ne se fit pas prier pour quitter les lieux. Elle semblait encore en état de choc, mais elle s'en remettrait. Il serait complexe de lui apprendre à nager après une telle aventure, mais si elle reste forte, elle pourra le faire dans quelques temps, histoire que les premières crises de panique passent. C'était malheureux, mais le petit bout de femme qui était encore dans l'eau venait de rendre la vie de sa camarade bien complexe à partir de maintenant, mais en fin de compte, Francesco, il en avait rien à faire. Ce n'était pas une Icidio sinon elle ne se serait pas laissée faire ainsi alors au final, la prochaine fois, si cela ce reproduisait alors qu'il n'était pas la, ça lui ferait ni chaud, ni froid.

Clope au bec, il écoutait l'autre jeune femme en train de déblatérer quelques petites conneries ou plutôt bêtises pour rester poli. Si quelqu'un croyait en Dieu dans cette institut, il finirait rapidement par tomber à la renverse en voyant les infâmes monstruosités qui se produisaient entre ces murs tous les jours. Lui même avait vu des choses monstrueuses dans le monde et même s'il avait été croyant un jour, il ne pouvait plus croire en l’existence de quelque chose d'aussi... intangible... d'aussi... irréaliste. Fin bref, il écouta la demoiselle jusqu'à ce qu'elle arrête son petit monologue et qu'elle s'écarte du rebord pour on se sait quelle raison. « C'est bon, tu as fini ton petit monologue tout mignon ? » Oui, il n'était pas le genre de prof à garder sa langue dans sa poche.

Restant droit tout en la regardant, il se demandait bien ce qu'il pouvait ce passer dans la tête de la demoiselle. « Allez sors de l'eau maintenant, tu ne fais que salir la piscine avec tes vêtements. » Il fit un petit mouvement de tête pour lui montrer les escaliers afin qu'elle ne s'attarde pas trop. Ce serait le mec de la maintenance et de l'entretient qui apprécierait pas ça vous voyez. Vu tout le maquillage qu'elles devaient avoir ainsi que les crèmes, ça aiderait pas ! « Je vais bien te trouver une petite punition digne de ce que tu as fait. Ca devrait pas être trop compliqué. » Oh, il avait déjà des idées plein la tête, mais pour le moment, il gardait ça tout bien pour lui, histoire de lui faire une gentille petite surprise.

[Désolé, je tente de répondre à tout le monde, donc c'est un peu petit !]

[/quote]
MessageSujet: Re: Between love and hate... ▬ PV Francesco Feliciano Mer 29 Mai - 23:40



par la folie insoupçonnée des actes spontannés
Ailee rêvait de corps peinturluré et de feu ardent démesuré.
C'était un peu trop - un peu trop fantaisiste, un peu trop inapproprié, un peu trop déluré. Juste trop. Mais c'était une douce folie comme les aime tant ces anarchistes défaillants, avec des chimères aux couleurs chatoyantes et des esquisses d'utopie aux contours indéfinis. C'était se plier à un dogme muet, une règle sacrée, un loi universel implicitement désignée: Il fallait vivre d'extrême, sans jamais se soucier des règle. Agir à sa guise, avec égoïsme, et se repaître de cette liberté impie jusqu'à en devenir boulimique, s'en nourrir jusqu'à l'implosion, jusqu'à l'évanouissement, et en rire, surtout. Rire de ces convenances que les autres appréciaient tant, rire dans le silence oppressant de ces politesses décadentes, rire pour éloigner ces chaines honnies d'une banalité futile, rire pour donner un air de vie à ces murs outrageusement gris, rire à n'en plus finir. C'était les lèvres closes, les bras grand écartés, le regard absent, le souffle court et les jambes relâchés, en rêver et s'évadé sans honte et sans regret. Chérie, chérie plonge dans l'eau et se rapproche de l'échelle. Versatile. Comme une artiste aux mœurs inavoués et soigneusement dissimulés.

▬ Allez sors de l'eau maintenant, tu ne fais que salir la piscine avec tes vêtements.

Et elle obéit. Ailee, elle a envie de changer de masque. Elle a envie d'être insaisissable. Elle a envie de jouée sur le clair obscur, cette fois-ci, comme ces peintres au génie inconnu qui vous pondent des horreurs à la vérité toute nue. Ses pieds se posent sur le sol carrelé et son regard balaye l'espace au fur et à mesure qu'elle s'avance. Elle le regarde, il la sanctionnera surement. Elle rejette ses cheveux en arrière et frissonne sous la caresse malvenue d'une brise sur sa peau nue. Il lui passera l'envie de rire. Peut-être. Mais elle, elle en a vue d'autre dans ses exodes coutumières. Des gestes menaçant, blessant, effrayant, et nul ne sait à quel point ils ont put l'affecté, pas même elle. Mais Ailee, elle veut poursuivre jusqu'au bout de la partie. Qu'elle sache, qu'elle vive.

▬ Je vais bien te trouver une petite punition digne de ce que tu as fait. Ça devrait pas être trop compliqué.

Ailee, tendre Ailee. Elle rejette sa tête en arrière avant de détailler son visage avec minutie. Surprends-moi. Ailee n'accordait réellement son attention qu'à de rares occasions. Une élève qui aimait jouée à la maîtresse.

▬ A votre guise.

L'ombre d'un sourire se glissa dans les orbes cristallines.


FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


pas de soucis ^^



∞ To fast to live.
To young to die.
Flowers blanket all the countryside like freshly fallen snow. I know the answer's waiting somewhere, as it was once long ago. Do you wait to cross the river from the shores of shallow tide? And what will happen to your phantom if you reach the other side?
©️ Wild Heart
MessageSujet: Re: Between love and hate... ▬ PV Francesco Feliciano Ven 31 Mai - 20:00

Between love and hate...
PRIVE ||| Ailee K. Rayans


C'était étrange comme situation. Cette fille qu'il ne connaissait pas qui avait tentée de noyer sa camarade semblait bien... docile vis-à-vis du professeur. Comme un chien obéissant à son maître, elle était patiente et ne refusait pas la punition qui allait tomber. Comme si elle était prête pour le jugement dernier, attendant son heure sans ciller, sachant que c'était inévitable. Mais ça n'allait pas prendre. Francesco avait vécu dans cet endroit durant de nombreuses années et il savait très bien qu'il ne pouvait pas se fier aux apparences de ceux qui montrent une certaine docilité, ou faiblesse. Ici, c'est les plus forts... ou les plus sournois qui l'emportent et il était certain que cette demoiselle faisait partie de la seconde catégorie. Elle attendait son heure, patiemment tapis dans l'ombre. Elle attendait d'être seule avec sa victime, la mettant à l'aise avant de la dévorer toute crue pour ne rien laisser d'elle derrière.

La preuve en était qu'elle avait attendue le midi pour mener sa victime à la piscine ou il n'y aurait personne, mais dans son plan merveilleux était apparu une entité supérieur qui avait complètement fait faux bond à ses idéaux malsains. Dans l'esprit du professeur, il y avait aussi quelques plans qui prenaient formes et il allait lui faire goûter à de toutes nouvelles saveurs. Regardant l'heure sur son iPhone, il ne tarda pas à regarder la belle dans les yeux. « Tu as une minute pour aller te changer et te mettre en maillot. Il y en a toujours qui trainent dans les vestiaires des filles. Sinon tu y vas à poil. Ou si tu refuses, je t'y balance de force. Tu vas avoir un petit cours spécial vu que tu semble bien aimer l'eau. » Il fit volte face pour se rendre jusqu'au bureau de la piscine ou il alla chercher quelques poids de plongée, mais en premier lieu, il se contenta de fermer à clé la porte de la piscine, histoire que personne ne puisse venir déranger sa séance particulière.

Mettant la clé autour de son cou, il repartit au bassin pour retrouver la jeune femme. Elle allait devoir nager... pendant pas mal de temps... avec des poids. « Alors.. Le but ? Pendant quelques minutes tu vas nager... avec ces poids attachés à tes poignets et à tes pieds. Tu vas comprendre ce que c'est que d'avoir l'impression de couler. » Il avait parlé assez fort pour qu'elle puisse l'entendre même si elle était encore dans les vestiaires. Il ne savait pas si elle avait décidée de suivre ses ordres ou non... Mais au fond de lui il espérait qu'il pourrait l'envoyer dans l'eau tout en lui arrachant ses vêtements, mais ça, c'était trop beau. Vu comment elle avait été docile depuis le début, elle avait du se changer rapidement avec un maillot que certaines filles laissaient trainer à côté de leur casier... Histoire que les pervers du coin puissent s'amuser avec avant le prochain cour. C'était sale... Vraiment sale comme affaire.




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Between love and hate... ▬ PV Francesco Feliciano

Between love and hate... ▬ PV Francesco Feliciano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Love pub souhaite se lier a Zone Pub [accepté]
» [JOB] We Love Motion recherche un Monteur vidéo
» [Cross] Obscure Love
» Une chanson ayant pour refrain "free love it"
» LOVE ME LIKE YOU DO. depuis le 16 mars 2015.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: EXTÉRIEUR :: Complexe sportif :: Piscine-
Si vous souhaitez y participer;

Blue note ▬ Bonnie

Que la fête commence ▬ Charlie

Et si je fouinais un peu ▬ London

Quand l'alcool s'en mêle ▬ Aria

On ne choisit pas un livre ▬ Bianca

Le journal !