Soleil, glaces & mesquineries { feat Rin Aijima }                                                                                   
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
                                        
                                                                                                            
                                                               
                                          
                     
                     
 
                  
            
                                    
               
                                                                                                                     
                              
                                                               
                           

Partagez|

Soleil, glaces & mesquineries { feat Rin Aijima }

MessageSujet: Soleil, glaces & mesquineries { feat Rin Aijima } Mer 22 Mai - 20:50





Soleil, glaces & mesquineries

Une glace, ça se mange sans faim.

feat Rin Aijima

Qu'il était long ce feu ! Je soupirai en levant les yeux au ciel. Si je n'avais pas peur de passer pour un gamin impatient, je taperais du pied sur le bitume. Mais bon, quand vous êtes entouré de gens à attendre patiemment que le bonhomme daigne passer au vert, ce serait pas très classe. La charité jupiterienne finit par me faire signe et le bonhomme daigna (enfin) changer de couleur. Les autres piétons comme moi nous engageâmes donc sur la route pour la traverser.

Alors que je déambulais dans les rues de Rome, bon pied bon œil, je jetais de temps à autre des regards aux alentours en mode touriste. Je pense qu'il ne me manquait guère que l'appareil photo relié à une corde autour du cou, la chemise hawaïenne kitsch, le short en jean, les sandales et quarante kg de plus pour me conformer au cliché du bon petit touriste ricain. Évidemment, j'étais déjà sorti de mes USA plusieurs fois, mais je dois bien avouer que jusqu'à ma récente entrée à Falcone, je n'avais jamais posé un orteil à Rome. Ainsi, lorsque j'avais le temps et l'envie, je profitais de mes heures libres pour me balader en ville et faire quelques photos que j'envoyais prestement sur twitter et FB après qu'elles soient passées par la case Instagram. Touriste vous dis-je et j'assume parfaitement !

Les mains dans les poches de mon slim, je levai la tête, mes lunettes de Soleil filtrant les rayons de l'astre solaire. Il faisait beau et chaud. Je n'étais pas dépaysé de Miami au moins. De la qualité de l'enseignement de Falcon sur le long terme, je n'en savais rien, mais force était de constater que j'aimais le climat de Rome. Au moins, je n'en voulais pas à mon père de m'avoir envoyé si loin des US. Nouveau feu. Je baillai puis passai négligemment ma main dans mes cheveux. Une demoiselle me fit un sourire que je rendis. Avec ma bouille, c'est vrai qu'on me donnerait le bon Dieu sans confession.

Comme bien souvent, pour ne pas dire toujours, restons modeste, j'avais la classe. Oui, parfaitement. Je portai pour le haut, un t-shirt blanc avec un lion dans un cadre style cirque de chez Balmain et une veste kaki à manche courte de la même griffe. Pour le bas, un jean slim bleu de chez D&G et des trainers en cuir noir façon peau de serpent de chez Jimmy Choo. En accessoires, des lunettes de Soleil Prada, un bracelet double en cuir marron D&G au poignet droit et un anneau en or blanc de chez Piaget à l'annulaire gauche.

Après quelques tours et détours je finis par arriver au parc de la ville. Un grand parc, bien joli, décoré d'arbres avec un lac et différents chemins en terre ou pierres bordés de bancs. Les mains toujours dans les poches, je contemplai ce lieu en ralentissant le pas. Tiens, il y avait des marchands de glaces ! Bon, techniquement, j'étais sorti pour aller chez pote et passer une folle aprem entre duel de jeu de combat et bières avant de sortir pour aller faire la nouba avec d'autres potes dans la soirée, mais j'avais bien le temps de faire une pausette pour prendre une glace à l'italienne. Après tout, j'étais parti en avance.

Je me dirigeai donc vers le premier sacro-saint marchand de glace venu et fis la queue. Il n'y avait que deux personnes devant, ça irait vite. Alors que la première personne venait de partir et que le vendeur s’apprêtait à servir la deuxième, une personne derrière moi me fit de l'ombre. Même si ça me tuais de l'admettre, j'étais pas bien grand. Comme je m'ennuyais, je me tournai nonchalamment et légèrement pour voir la personne qui était derrière moi. Un géant, en effet. Je ne le scrutais pas davantage, c'est mal poli, et commençai à revenir à ma position initiale.

Attendez une minute ! Je me retournai de nouveau. Un sourire trop étiré et goguenard pour être crédible prit place sur mon visage. « Mais qui voilà ! » lançai-je d'un ton amusé à ce brave Rin. « Comment vas-tu en cette belle journée ? » ajoutai-je. Bon, soyons honnêtes, je me moquai royalement de savoir s'il allait bien ou mal, mais il fallait bien que je me montre un minimum aimable, même si cet énergumène ne le méritait guère. Un minimum. Le serveur toussota. « Et bien mon garçon, ton choix ? ». Arf, j'en avais oublié ma glace ! Je me retournai vers la vitrine du marchand de glace ambulant, sans prêter attention à l'éventuelle réponse de Rin. C'est pas comme si elle m'intéressait façon ! « Oups, excusez-moi ! » lui répondis-je dans un sourire innocent. « Aloooors... Chocolat – fraise s'il vous plaît et avec des copeaux de chocolat. » En moins de temps qu'il le faut pour dire « glace », le brave homme me la prépara. Alors que je sortais de la poche gauche de ma veste mon portefeuille de chez Louboutin pour payer, je me rappelai de l'autre gugusse derrière moi. Je me retournai vers lui. Dans un sourire et du ton de la plaisanterie, afin que les personnes aux alentours ne me prennent pas pour un sale gosse, je lui demandai : « Tu veux que je te paye ta glace ou tu t'es débrouillé pour faire la manche et récolter quelques pièces ? »

Oui, je suis si adorable.


Spoiler:
 



© code by Lou' sur Epicode

Soleil, glaces & mesquineries { feat Rin Aijima }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des Voeux pleins de soleil
» Chasse aux oeufs ( Place Longueuil ) au profit d'Opération Enfant Soleil
» (F) Chelsea Kingsley Feat. Jaimie Alexander
» eclairages "soleil "et "artificiel" avec artlantis
» LEVER ET COUCHER DU SOLEIL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ROME :: La città :: PARC PUBLIC-
Si vous souhaitez y participer;

Blue note ▬ Bonnie

Que la fête commence ▬ Charlie

Et si je fouinais un peu ▬ London

Quand l'alcool s'en mêle ▬ Aria

On ne choisit pas un livre ▬ Bianca

Le journal !