No more hope~ Sting Carter                                                                                   
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
                                        
                                                                                                            
                                                               
                                          
                     
                     
 
                  
            
                                    
               
                                                                                                                     
                              
                                                               
                           

Partagez|

No more hope~ Sting Carter

Invité
MessageSujet: No more hope~ Sting Carter Mer 3 Avr - 14:19

Sting Carter

âge : 19 ans.
Date de naissance : Un 25 juillet.
Nationalité : Américain.
Sexualité : Hétérosexuel.
Taille : 1m83.
Poids : 71 kilos.
Couleur de cheveux : Blond.
Couleur de yeux : Bleus.

 
Au premier regard, et dès les premières secondes que l’on passe avec lui : on peut directement comprendre quel genre de personne il est réellement. Un véritable bâtard qui n’hésitera pas une seule seconde à botter les fesses de la première personne qui ose le prendre de haut. Un véritable chien qui est prêt à vous exploser la tronche pour un oui ou pour un non. Rien qu’en voyant sa tronche en même temps, on le comprend tout de suite. Un grand bonhomme comme lui, avec ce visage si vulgaire et « dangereux » ne présage généralement rien de bon.

Quand je dis qu’il est du genre à frapper tout ce qui bouge, c’est bien sûr une image. Il ne va pas frapper des animaux, mais plutôt des élèves. Surtout ces imbéciles là… Les riches qui s’prennent pour des rois… Bref, j’sais plus comment ils s’appellent mais on s’en fiche, lui, il les aime pas. /PAN/ Faut dire, étant donné qu’il déteste que quelqu’un le regarde de haut, bah forcément il va mal réagir le blondinet ! Du coup, en général, ça finit avec un bon gros coup de poing bien douloureux en plein milieu d’la tronche ! C’est pas très sympathique, mais c’est ça façon de dire « BONJOUR TOI J’T’AIME PAS ! ».

En dehors de cela, Sting n’est pas quelqu’un de très intellectuel. Il n’a jamais songé à résoudre ses problèmes avec sa tête… Enfin si, avec un bon gros coup de boule, ça fait la différence aussi. Quoi qu’il en soit, ce que l’on peut dire dès le début : c’est qu’il n’est pas très futé. Enfin, il ne fait pas en sorte de l’être non plus faut dire… Généralement il passe son temps à se battre avec les autres étudiants et ce, uniquement parce qu’il trouve ça amusant. Et comme il a fait beaucoup de sports de combats, on peut dire qu’il encaisse plutôt bien.

Généralement, on dit de lui que c’est quelqu’un de dangereux pour une bonne raison : il n’a pas la moindre pitié. À partir du moment où il vous trouve arrogant et qu’il ne vous aime pas, alors il vous fera vivre une vie de merde… Tout simplement. Du moins, tant que vous serez au même endroit que lui ! Bref, un bâtard digne de ce nom. Par contre, même s’il n’a pas de pitié, il y a bien une chose qu’il ne pourrait pas faire : attaquer à plusieurs d’autres personnes. S’il a quelque chose à faire, il le fera tout seul. Il déteste tout simplement être aidé. Même si ce sont des « amis ».

Il se pense assez « adulte » pour résoudre ses problèmes par lui-même, ce qui est tout à fait légitime et compréhensible. Et en plus de tout cela, Sting a un petit côté « vantard ». Bah oui, étant donné qu’il est un grand sportif et du genre assez balèze, bah il lui est déjà arrivé de s’occuper de deux, voir trois, personnes à lui seul. Bon il ne s’en sort généralement pas indemne, ce qui est normal, mais il y arrive quand même. Du coup, ce ne sera pas étonnant si de temps en temps, quand il se retrouve en face de quelques « Veleno », il lâche ouvertement quelque chose du genre : « Venez tous à la fois, moi seul suffira. » avec un grand sourire… Bon c’est clair que s’il y a un trop grand nombre de personnes, il risque de se faire littéralement… Exploser.

   
   
Un 25 juillet ensoleillé, un jour qui aurait dû être mémorable selon beaucoup d’autres personnes… Et bien non, ce n’était pas le cas. Normalement, toute famille normale serait heureuse d’avoir un enfant : mais là c’était totalement l’inverse. Les parents de Sting n’étaient pas du tout heureux, bien au contraire, ils regrettaient même. Ils auraient très bien pu avorter, mais comme leur fille voulait absolument un petit frère, et bien ils allaient « lui donner » en quelque sorte… Et oui, Sting était déjà un objet que l’on allait livrer à quelqu’un avant même sa naissance à la base. Si ce n’est pas beau.
Mais bon. Le 25 juillet donc, le petit blondinet vint au monde, comme tout bébé le ferait, en hurlant. Ses parents n’étaient pas plus expressif que ça, mais ils étaient malgré tout satisfait que leur fille, qui avait six ans de plus que Sting, soit contente. Oui, parce qu’elle était la fierté de leur famille : belle, intelligente et elle réussissait tout ce qu’elle entreprenait. Une véritable surdouée. Par contre, le grand-frère lui, qui avait douze ans de plus que le nouveau-né, n’avait pas droit aux mêmes louanges. Malgré le fait qu’il soit lui aussi très intelligent. Il avait juste un petit côté bagarreur…

Sa sœur se nommait Sandra, tandis que son frère lui, s’appelait Dave. Ils étaient tous les deux dans la même école. Sauf que bien évidemment, Dave était à sa dernière année, lui. Ses parents quant à eux ? Pauvres si on peut dire. Ils avaient à peine de quoi faire vivre la famille, rien de plus. Pas de petites activités extrascolaires en dehors de l’école. M’enfin soit. L’enfance de Sting n’était pas ce qu’il y avait de plus excitant, si l’on peut dire. Il prenait beaucoup exemple sur son frère et donc forcément en découlait quelque chose : le côté bagarreur.

Et oui, déjà à l’âge de trois-quatre ans, il était devenu un véritable barbare. Façon de parler évidemment, mais bon. Son comportement était tout sauf logique de la part d’un enfant. Normalement, un gosse c’est tout gentil tout mignon, mais pas lui. C’était l’exception qui confirme la règle. M’enfin soit. Comme tout enfant, il ne rencontra pas trop de problème en dehors de son mauvais comportement, durant ses années de maternelles. Après, une fois qu’il se retrouva en primaires… Bah c’était identiquement pareil. Il faisait comme son grand-frère, sauf qu’il n’était pas aussi intelligent que lui, malheureusement. C’était à croire qu’il était vraiment le plus con de la famille.

Bref, il réussit malgré tout jusqu’à arriver au « collège ». Là, il avait un peu plus de mal forcément. Et comme c’était un établissement assez sévère, ses écarts de comportements ou ses petites bastons n’étaient plus tolérées. C’était d’ailleurs pour cela qu’on l’inscrit dans un club de boxe thaïlandaise. Il pouvait s’y défouler autant qu’il le souhaitait. Plusieurs fois bien évidemment, il avait subi des défaites, et en grand nombre. Mais le moins que l’on puisse dire, c’était qu’il ne perdait jamais facilement. Sauf quand il osait attaquer une certaine personne : son entraîneur. Un seul coup suffisait à mettre le petit Sting au tapis.

D’ailleurs pourquoi est-ce qu’il avait droit à faire une activité extrascolaire ? Et bien simplement parce que son frère avait terminé ses études, simplement. Cependant, une fois qu’il arriva au lycée, ses parents commençaient à être un peu plus… Sévères également avec lui. Il se faisait très souvent engueuler, voir même frapper de temps à autres. Et comme il les respectait un minimum, il avait décidé de ne jamais répondre à leurs coups. Et bien évidemment : sa sœur l’avait remarqué. Mais le souci, c’était qu’elle : elle était amoureuse de lui. Et oui, sa grande sœur l’aimait un peu trop.

Et c’est le jour des seize ans de Sting qu’elle passa « à l’acte ». Alors que c’était son anniversaire, ils avaient organisés une petite fête pour lui, malgré le fait qu’il n’était pas vraiment aimé de sa famille… Il avait beaucoup bu, ou plutôt, sa sœur l’avait forcé à beaucoup boire. Il finit par s’endormir dans la chambre de sa sœur, et elle en profita pour l’attacher à son lit. Et c’est là qu’elle en profita pour le violer. Oui, parce que malgré l’alcool, il n’était pas consentant ! Faut pas rêver non plus ! Et c’était également ce soir-là, qu’il perdit son pucelage. Le lendemain, même s’il avait la mémoire un peu « à l’ouest », il ne pouvait que se souvenir de ce moment assez choquant… Et puis se réveiller le matin, dans le lit de sa sœur, avec cette dernière nue contre lui qui était tout aussi nu qu’elle… Voilà quoi.

Suite à cela, il décida de quitter son chez lui et de s’en aller. Il fugua, en somme. Forcément, ses parents ne s’étaient pas beaucoup inquiéter pour lui, mais Sandra, sa grande sœur incestueuse, elle si. Elle voulait absolument le retrouver, et elle n’y arriva pas. Sting avait entendu parler d’un établissement qui pourrait l’aider, mais qui se trouvait en Italie. Un endroit qui se nommait « Falcone ». Pour pouvoir se payer cette inscription dans l’institut, il décida de travailler pour un gang, en tant que garde du corps pour certains dealers. Il recevait un certain pourcentage non négligeable à chaque fin de mois et vivait avec le gang, tout simplement. Le moins que l’on puisse dire, c’était que cela le rendait encore plus résistant que ce qu’il ne l’était déjà.

Mais comme il était souvent demandé dans son groupe, et bien il avait décidé d’arrêter l’école durant un an, juste de quoi pouvoir économiser assez d’argent pour une place d’avion et son inscription. Bref, fin de cette année, il avait dix-sept ans. Il pensait pouvoir s’en aller tranquillement, mais pas de chance pour lui, lorsqu’il voulut se rendre jusqu’à l’aéroport, il croisa sa « famille », qu’il détestait tant. Sur le coup, il essaya de leur échapper, mais sa sœur avait le don de toujours le retrouver peu importe où il se trouvait… Et c’est là que Sting commença à péter les plombs…

Il n’hésita pas une seule seconde à hurler sur ses parents, gifler sa sœur et même tabasser son frère qui était chômeur, tout comme ses parents. Pour ce qui était de son frère, il l’avait tabassé juste parce qu’il avait essayé de lui en collé une. Dommage pour lui, Sting était devenu un véritable loup enragé depuis qu’il avait fait partie de ce gang américain… Bref, après cela, il s’en alla assez rapidement. Il attendit un jour encore au final, avant de se rendre à l’aéroport, et ensuite se diriger vers l’Italie… Où se trouvait sa futur école : Falcone.
 ☆ ÂGE : 19 ans.
☆ PSEUDO : Pepito. Cool
☆ T'ES ARRIVÉ(E) KEUMMENT ? Comme tout le monde, en cliquant sur "nous rejoindre" j'crois ?
☆ SEIGNEUR DES ANNEAUX OU HARRY POTTER ? Happy Rotter. Ah c'est pas comme ça ? :'D




Invité
MessageSujet: Re: No more hope~ Sting Carter Mer 3 Avr - 14:57

WELCOOOME. AHAH CA FAIT BIZARRE DE TE SOUHAITER LA BIENVENUE.. 8D

Good luck pour ta fiche, mec. o/ (Tu dois m'avoir reconnue, à 99% de chances)
Invité
MessageSujet: Re: No more hope~ Sting Carter Jeu 4 Avr - 10:02

Wesh 'azy merci ! 8DD
Invité
MessageSujet: Re: No more hope~ Sting Carter Ven 5 Avr - 19:07

Désolé du double poste, mais j'ai terminé ma fiche.
MessageSujet: Re: No more hope~ Sting Carter Ven 5 Avr - 23:27

Bonsoiir.
Alooors, juste une petite chose à rectifier dans ton histoire; l'aspect "bébé-cadeau" me gêne un peu. "Les parents ne voulaient pas de Sting mais l'ont quand même conçus pour faire plaisir à leur gosse", c'est assez middle. Il serait plus crédible de dire que les parents ne le voulaient pas, mais que pour X raisons ( par exemple; les revenus ; ou encore l'âge avancé des parents, etc etc. ) ils ne souhaitaient franchement pas d'un second enfant, mais que malheureusement, il a tout de même été conçu par le souhait de la petite d'avoir un petit frère + le facteur - par exemple - religion.

Aprèès, cela changera juste un peu par rapport à la fugue aussi - 'fin, tu devras juste préciser que Sting ne dira rien à ses parents, qu'ils ne tenteront rien pour le chercher, etc. Que la soeur considère son frère comme un jouet, d'accord; mais, que les parents également, comme tu l'as laissé sous-entendre -c'est du moins ce que j'en ai retiré-, bof.

Invité
MessageSujet: Re: No more hope~ Sting Carter Sam 6 Avr - 19:20

Ah que cey modifié. Même si je comprends pas pourquoi l'idée de parents totalement salauds est "middle"... M'enfin soit. Cey fait quoi.
MessageSujet: Re: No more hope~ Sting Carter Sam 6 Avr - 19:30


« TU ES VALIDÉE ! »
Le délire pour les parents, c'est juste quasi impossible que des parents par " caprice " d'une petite fille conçoivent un enfant. En tout cas, Mr X a décidé que tu iras chez les ICIDIOS.

Tu peux maintenant aller rp, manger, dormir, bref, faire tout ce que tu veux. Mais avant, n'oublie pas de faire quelques trucs;
    ❖ Comme le Listing, afin de garder ton avatar.
    ❖ Faire ta demande de points, afin de mener ton groupe à la victoire !
    ❖ Tu dois également répertorier tes connaissances ici, pour bien montrer ta popularité. ; D
    ❖ Et si tu t'ennuies, rejoins-nous sur la grande chat box, au cas où si la petite te pose problème.

Bien, j'espère que ces liens te seront utiles. Des nouveautés vont certainement arriver avec le temps, il faut juste être patient ou bien passer un peu de temps dans le flood, ça peut être sympa également.

Bon rp et amuse-toi bien parmi-nous ! ♥
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: No more hope~ Sting Carter

No more hope~ Sting Carter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mystérieuse apparition: Sting
» BIGBANG
» Extraire une vis cassée
» plusieurs cartes TOPO sur la même micro SD gramin
» (M) William Carter Feat. Norman Reedus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: C'EST L'HEURE DE L'APÉRO :: BRIC À BRAC-
Si vous souhaitez y participer;

Blue note ▬ Bonnie

Que la fête commence ▬ Charlie

Et si je fouinais un peu ▬ London

Quand l'alcool s'en mêle ▬ Aria

On ne choisit pas un livre ▬ Bianca

Le journal !