[Librairie] On ne choisit pas un livre • Libre                                                                                   
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
                                        
                                                                                                            
                                                               
                                          
                     
                     
 
                  
            
                                    
               
                                                                                                                     
                              
                                                               
                           

Partagez|

[Librairie] On ne choisit pas un livre • Libre

MessageSujet: [Librairie] On ne choisit pas un livre • Libre Jeu 25 Avr - 11:03

c'est lui qui nous choisit

Tu parcours les rangées de la librairie distraitement, un doigt courant sur les différentes couvertures. Alors alors, qu'est-ce que tu vas prendre aujourd'hui ? Horreur, amour, humour... Hm-hm... Tu soupires en changeant de rangées. C'est que depuis que tu es à Falcone -deux ans- tu en as déjà lu beaucoup. A la bibliothèque et aussi certains que tu as achetés ici. Donc bon... En plus aujourd'hui tu n'es pas particulièrement inspirée. Et si pour choisir... Tu fermais les yeux ?.. Eh, au moins comme ça tu pourras vraiment dire que tu as choisi ton livre par rapport à sa couverture !.. Allez, go !

Après avoir rejoins une rangée que tu n'as pas encore parcourue tu poses tes mains sur les deux premiers livres face à toi sans les détailler et baissent les paupières. Hm... Trop lisse... Trop rugueux... Avec des PAILLETTES ?! Bah !.. Bon, assez joué, il y a des livres trop bizarres ic... Ok. Tu étais dans le rayon enfants. Quelle gourde. C'est pas étonnant que ce rayon ne t'ai alors rien dit. Tu lèves les yeux au ciel face à ta bêtise. Non mais n'importe quoi... Tu secoues la tête, remets tes cheveux en place et va ailleurs. C'est plutôt un truc à faire à la bibliothèque de Falcone je pense, là-bas au moins tu ne risques pas de reproduire cette situation. Oh, mais qu'est-ce que... Bianca. Bianca ! Tu rentres dans le rayon des lectures érotiques là, hein. HEIN ?! BIANCA !

© Mzlle Alice.


MessageSujet: Re: [Librairie] On ne choisit pas un livre • Libre Ven 26 Avr - 20:35

Flâner, c'est agréable. Aujourd'hui, j'ai décidé que je passerais une partie de ma journée ici, dans cette librairie. À vrai dire, c'est certainement la troisième ou quatrième que j'explore sur la journée. Entre temps, je me suis - pour je ne sais quelle raison - laissée séduite par une alléchante vitrine. Un nouveau coiffeur qui venait d'ouvrir et cherchait des clients. J'ai sans doute était bête et impulsive. Mais cette coiffeuse qui sort, m'accoste et me propose une sublime coupe pour raviver ma couleur naturelle et rafraîchir le tout. J'ai craqué. Il est vrai qu'une longue chevelure épaisse, par ce temps perpétuellement chaud, ce n'était pas bien pratique. Je me suis donc simplement laissé entraîner dans ce salon, pour en sortir entièrement satisfaite.

Et me voilà de nouveau à la recherche de la perle rare. Je ne recherche rien en particulièrement, simplement, rien n'a trouvé grâce à mes yeux. Jusqu'à maintenant. Depuis peu, je me suis fortement intéressée à la poésie française, Baudelaire, Verlaine, Rimbaud... On m'avait très vaguement parlé d'un autre de ces auteurs français. Mallarmé. Guidée par la curiosité, j'ai donc cherché ardemment quelque chose de cet artiste. Poésie. Je tiens ce recueil dans mes mains, d'ailleurs j'en tremble, c'est excitant. Je suis impatiente de découvrir le talent de celui-ci. Voilà donc, ma journée aboutit enfin à quelque chose, j'en suis ravis, tout est parfait.

Je serre ce petit bijoux entre mes bras et je continue de parcourir les allées, sait-on jamais. Une perle peut se trouver à tout instant en tout endroit. J'avoue errer sans grand intérêt, j'ai ce que je désirais après tout. Disons que je passe le temps, je prends mon temps, je profite de la sérénité qui se dégage de cet endroit. Je ne vois ni n'entend aucun insupportable enfant, ça ne pourrait donc être plus paisible. Et finalement, je tourne la tête, je fixe une chevelure blonde là-bas et je m'avance, lentement.

« Bianca ? ... Hé, Bianca ! Ça alors, c'est dingue. Qu'est-ce que tu ... Oh je vois. Tu me surprendra toujours, mais j'admire ton ouverture d'esprit, c'est génial ! »

Si je manquais d'assurance, là je suis parfaitement sûre de moi. C'est elle. Je dois avouer, que ma dévotion à son égard me surprendra toujours moi-même, c'est comme si elle m'avait jeté un sort. Allez savoir ce qui m'a poussé à vouer une admiration totale pour cette fille. Je me contente de lui sourire. J'espère qu'elle ne trouvera pas cela trop gênant de la trouver ici, dans ce rayon. Bien sûr que non, c'est Bianca, elle est bien au-dessus de tout ça.

« Je vais te laisser respirer, je ne vais pas trop traîner.. Mais avant, dit moi, tu n'as pas besoin d'aide ? »

C'était plus fort que moi. Au moment où je m'apprête à partir, je ressens instantanément le profond besoin de lui demander si je ne peux pas me rendre utile. Je redouterai presque l'idée d'en faire trop.
MessageSujet: Re: [Librairie] On ne choisit pas un livre • Libre Mer 1 Mai - 21:21

c'est lui qui nous séduit

Ton regard parcours les tranches de livres pour y voir des titres parfois plus qu'évocateurs, et d'autres plus subtils. Tu as toujours ce sourcil relevé, signe de ton intérêt, même si tu te demandes pourquoi tu restes là. Après tout, il est hors de question que tu achètes un de ses livres ! Ça te fait penser que tu n'es pas allé à l'église la semaine dernière...

    « Hé, Bianca ! Merde-qui-c'est ? Ça alors, c'est dingue. Tu tournes la tête; Alexa. Qu'est-ce que tu ... Tu suis son regard. Oh je vois. Tu me surprendra toujours, mais j'admire ton ouverture d'esprit, c'est génial ! »

Tu souris à la rousse -blonde vénitienne ?- en face de toi en te plantant discrètement les ongles au-dessus du coude, tes bras étant croisés sous ta poitrine. Qu'est-ce que tu vas bien pouvoir lui dire ? Bon, tu n'as rien à cacher après tout, tu ne faisais que flâner. Et puis tu n'as pas de comptes à lui rendre, et je suis sûre que quoique tu lui dises elle va trouver ça bien. Mais... Hm.

    « Je vais te laisser respirer, je ne vais pas trop traîner.. Mais avant, dis moi, tu n'as pas besoin d'aide ? »

... Est-ce que j'ai besoin d'aide ? Tu te reposes la question en laissant divaguer ton regard pour finalement le reporter sur Alexa, en souriant.

    « En fait, je cherche un livre. Je n'ai plus rien à lire en ce moment, et pas d'idées précises de ce que je veux. ... Pas un comme ça en tout cas ! »

Tu fais un mouvement circulaire de la main pour désigner le rayon où vous êtes et pars dans un rire léger, de façade comme la plupart du temps. Tu passes ensuite à côté de l'Appeso et va dans le rayon des œuvres étrangères.

    « Tu as quelque chose à me conseiller ? »

Tu tournes à peine le visage vers elle, te concentrant plutôt sur les titres des bouquins.

© Mzlle Alice.


MessageSujet: Re: [Librairie] On ne choisit pas un livre • Libre Sam 4 Mai - 15:13

Qu'est-ce que tu attends ? Réfléchis voyons, trouve quelque chose susceptible d'intéresser Bianca. Pourquoi j'avais soudainement l'impression de perdre mes moyens ? Je chercherais encore la réponse demain. Pour le moment, autre chose me préoccuper: répondre à la requête rapidement et convenablement si possible. Je n'étais qu'une Appeso fan de littérature française qui demandait si une Stupro si elle n'avait pas besoin d'aide ou de conseil pour trouver un livre. C'était presque drôle, rien que l'idée avec cette odeur de ... ridicule. Et maintenant que j'étais prise dans cette situation, il fallait bien que je m'en sorte le plus dignement possible. Limiter la casse, c'était ça le but.

« Hum, cela sera sans doute une réponse facile, mais je pense à une œuvre de Flaubert, l’Éducation sentimentale. Ou alors, l’œuvre genèse du genre en te reportant sur Balzac avec Le Lys dans la Vallée. »

Hé oui, mon rayon n'allait pas plus loin que du romantisme français aussi banal que Balzac ou Flaubert. Des classiques. Un choix qui n'a rien de surprenant, je n'ai réellement pris aucun risque. Mes grands classiques, mes seuls et uniques connaissance en la matière n'allait donc pas plus loin ? Balzac restait une figure connu, le choisir, c'était la sûreté.

« Mais libre à toi de te détourner du genre. Le romantisme, c'est parfois barbant...»

C'est vrai, rien n'est universel. Mes goûts ne concernent pas forcément les autres et peut-être même pas Bianca. Ce qui voudrait dire que cette tentative de bien faire serait un rude échec. Ou au contraire, un choix couronné de succès par la soudaine révélation d'une part de romantisme inavouée ou encore enfouie. Respire, après tout, ce n'est qu'un livre.
MessageSujet: Re: [Librairie] On ne choisit pas un livre • Libre Lun 6 Mai - 17:19



À cette jeune fille, l'évidence qu'elle s'était plongée dans une situation délicate apparut. Heather ne communiquait plus que par des regards gênés, incapable de faire résonner le moindre son. Et incapable d'écrire le moindre mot, puisque voilà quelques heures déjà qu'elle avait égaré son carnet.

La muette, paniquée, s'était teintée d'un joli rouge au joues. Elle se rendit au dernier endroit traversé avant la perte de son précieux: La librairie.

Elle traversa les rangées de livres épais et d'autres, plus minces - Des livres de jeunesse -. Rien, son Bloc-notes ne fut aperçu nul part. Déjà elle se sentait tressaillir, prise de panique le temps d'une seconde. Dans un dernier moment d'espoir, elle vint adresser la parole à deux jeunes filles sans prêter attention à autre chose qu'elles.

D'abord silencieuse, elle chercha finalement quelque chose à leur faire comprendre. Ses mains se resserrent un instant, et elle finit par tracer dans l'air un rectangle de ses deux index.

MessageSujet: Re: [Librairie] On ne choisit pas un livre • Libre Lun 6 Mai - 18:54

PALABRA MI AMOR”

CAUSE YOU'RE A MONKEY SOPHISTICA



Après la bibliothèque, la librairie.

Question de culture ; sachant que Dante a du arrêter de lire pour son plaisir aux environs de treize ans. Sa chambre avait jadis été remplies de bouquins – il avait tous dû les virer à un moment ou un autre pour placer ses consoles. Ou quelque chose du genre.

Sachant également que lire pourrait peut-être lui permettre de remonter -même légèrement- son niveau des plus médiocres. D'humeur massacrante, il parcourt les différents rayonnages, à la recherche d'un livre quelconque. Un truc intelligent quoi, un truc profond. Bordel ça sert à rien. Il se serait mieux trouvé à fumer tranquillement sur la grande place, en regardant les gens passer.

Livre, livre... Livre d'histoire. Une bonne partie de sa scolarité à rattraper. Il en saisit deux ou trois au hasard, puis se rend à la caisse ; bouscule par mégarde une jeune fille occupée à faire de grands signes de la main à deux autres. Râle. Putain de monde, toujours à lui casser les couilles.

« Putain, mes livres. T'sais que les chemins c'est fait pour passer toi ? T'sers vraiment à rien. Rhaaa, BORDEL. » pestant contre la petite, il se baisse pour ramasser sa pile de bouquins. « Rase les murs. » un dernier regard assassin avant de se diriger vers la caisse. Sûrement une pauvre romaine ; des choses aussi faibles, à Falcone ?

Tsk. Impossible.
Je ne faisais que passeeeer.


MessageSujet: Re: [Librairie] On ne choisit pas un livre • Libre Mer 8 Mai - 20:32

c'est lui qui nous attire

Comme Alexa met du temps à répondre, elle d'habitude si encline à parler, tu finis par poser tes yeux sur elle; en souriant bien sûr. Parce que... Sait-on jamais ? Peut-être que sa réponse va se révéler intéressante après tout.

    « Hum, cela sera sans doute une réponse facile, mais je pense à une œuvre de Flaubert, l’Éducation sentimentale. Ou alors, l’œuvre genèse du genre en te reportant sur Balzac avec Le Lys dans la Vallée. »

Hm, du français tout ça. En ce moment tu es plus tentée par des auteurs américains ou asiatiques, mais elle ne pouvait pas le deviner. Et en même temps si elle le savait, ça serait plutôt inquiétant en fait, parce que ça sous-entendrait qu'elle t'espionne..!

    « Mais libre à toi de te détourner du genre. Le romantisme, c'est parfois barbant... »

Tu penches la tête sur le côté en regardant le plafond et en souriant légèrement.

    « Disons que... Ça dépend des auteurs ! »

Et quand tu reposes les yeux sur elle, une fille apparait dans ton champ de vision. Problème ? Tu hausses légèrement un sourcil en fixant l'inconnue qui reste à côté de vous sans rien dire. ...

    « Oui ? »

C'est que ça peut devenir gênant comme situation à force, ça. Et quand l'inconnue se décide enfin à communiquer, c'est pour vous dessiner un rectangle dans les airs. Un... Livre ? Tu accentue ton haussement de sourcil. Y'a un peu que ça dans une librairie, qu'est-ce qu'elle veut dire ? Au moment où tu allais lui demander, elle se fait bousculer par un mec qui ne regardait manifestement pas où il allait; et qui fait tomber ses bouquins par la même occasion.

    « Putain, mes livres. T'sais que les chemins c'est fait pour passer toi ? T'sers vraiment à rien. Rhaaa, BORDEL. »

Pardon ?! Non mais qu'est-ce qui lui prend à lui, il a ses règles ou quoi ? Pour la peine tu le laisse se démerder tout seul pour ramasser ses achats.

    « Rase les murs. »

Eh, oh. Tu hausses la voix vers le fautif qui prend déjà le large.

    « Tu veux bien te calmer s'il te plait ?! Tu secoues la tête avant de reparler plus doucement en direction de l'inconnue. Non mais j'y crois pas; ça va, il ne t'a pas trop fait mal ? »

Pour le coup, même si c'est un Venelo -tu n'as pas assez bien vu son visage pour le savoir, et puis c'est peut-être un nouveau-, tu n'approuves pas son comportement.

© Mzlle Alice.
MessageSujet: Re: [Librairie] On ne choisit pas un livre • Libre Mer 8 Mai - 21:20



Heather était bien trop captivée par le dessin de son rectangle pour voir ce jeune homme arriver. Lorsqu'il la bouscula, en revanche, là, il se grava dans sa mémoire, lui et ses mots impitoyables. Pourtant, ce fut à peine si la muette réagit, se contentent d'hausser les épaules, l'air troublé. L'une des jeunes filles qui parla pour elle. Touchée de l'attention, Heather sourit timidement.

« Non mais j'y crois pas; ça va, il ne t'a pas trop fait mal ? »

La muette secoua la tête. Le regret de ne pas avoir son carnet à bout de bras lui piqua au coeur. Elle aurait souhaité faire des remerciements en bonne et due forme. À la place, elle plaça ses mains de sorte à ce qu'elles reproduisent la forme d'un coeur.

De ce geste s'en suivit un autre, moins évocateur. Heather montra de ces deux index ses lèvres, et forma une croix ensuite avec eux. Était-ce assez révélateur ? Inquiète, la brune jeta un regard à droite et à gauche, le regard sombre.

Ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait à communiquer ainsi, mais l'embarras était toujours le même. Une vraie torture de perdre ce qu'il nous restait de mots.


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Librairie] On ne choisit pas un livre • Libre

[Librairie] On ne choisit pas un livre • Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Livre d'or
» support du format svg en librairie
» Mon livre de cuisine
» Lire livre audio
» Un livre avec les pages qui tournent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ROME :: Le strade :: COMMERCES-
Si vous souhaitez y participer;

Blue note ▬ Bonnie

Que la fête commence ▬ Charlie

Et si je fouinais un peu ▬ London

Quand l'alcool s'en mêle ▬ Aria

On ne choisit pas un livre ▬ Bianca

Le journal !